Lee Byung Hun French Fan-Site.
Bienvenue sur le Fan-Club français de la star Sud-Coréenne Lee Byung Hun.


Fan-Club français de l'acteur Sud-Coréen Lee Byung Hun.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Iris: Le drama

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
G-Alicia
Newbies
Newbies


Messages : 13
Date d'inscription : 17/05/2011

MessageSujet: Iris: Le drama   Lun 11 Juil - 15:19

Iris: Le drama


Synopsis
Corée du Sud. Kim Hyun-jun et Jin Sa Woo sont de très bons amis et sont agents de la NNS, module anti-terroriste de la sécurité nationale. Tous les deux tombent amoureux de la même fille, l'agent Choi Seung-hee. Les choses prennent un tournant radical lorsque Hyun-jun est envoyé pour une mission secrète en solo et est abandonné par la NSS. En s'alliant à des terroristes nord-coréens, il découvre une société secrète appelée "IRIS" Qui donne les ordres?

Distribution
Lee Byung Hun : Kim Hyun Joon
Kim Tae Hee : Choi Seung Hee
Jung Joon Ho : Jin Sa Woo
Kim Seung Woo : Park Chul Young
Kim So Yeon : Kim Sun Hwa
T.O.P : Vick
Hyun Jyu Ni : Yang Mi Jung
Yoo Min : Sato Eriko
Kim Young Chul : Baek San
Yoon Je Moon : Park Sang Hyung
Yoon Joo Sang : Oh Hyun Kyu
Lee Jung Gil : Jo Myung Ho
Jung Han Yong : Jung Hyung Joon
Na Yoon : Hwang Tae Sung
Kim Hye Jin : Yang Jung In
Myung Ji Yun : Hong Soo Jin
Miyama Karen : Yuki

Fiche technique
Producteur: Yong Jang Woo
Réalisateur: Kyu Kang Je / Min Lee Hyung
Scénariste : Kyu Choi Wan
Genre : Action, Romance, Policier
Langue: Coréen, Anglais, Japonais, Hongrois, Mandarin
Nombre de saisons : 1
Nombre d'épisodes : 20
Lieux : Séoul, Akita, Shanghai, Budapest
Durée environ 60 Minutes
Suite : Athéna: Déesse de la guerre

Commentaires
Les américains avaient décidé à un moment donné de ne pas tuer autant de gens dans les films, petit et grand écran. Rappelez-vous, la première preuve flagrante nous a été donné avec "Terminator 2 : Le Jugement dernier". Le jeune John Connor dit a un Schwarzenegger tout gentil qui, pris d'une crise d'existentialisme (ou c'était plutôt à cause de sa carrière politique?) n'a plus voulu jouer de rôles de "méchant", qu'il ne faut pas tuer des gens, "juste" les blesser. Jack Bauer peut menacer de vider l'œil du méchant terroriste avec un couteau, ça c'est "juste" blesser.

De toute évidence, cette décision n'a jamais traversé les frontières sud-coréennes (pour les nord-coréennes je ne me pose même pas la question). J'en avais déjà conscience, c'est peut-être là toute la beauté et le côté magnifiquement sauvage du cinéma sud-coréen… en tout cas dans "IRIS" ça tombe comme des mouches… c'était pour moi, et je précise, c'est une opinion tout à fait personnelle, la seule chose qui m'a un peu perturbé. Ça et T.O.P., mais celui-là je le laisse pour plus tard.

Et c'est quoi cette façon de filmer? Avez-vous déjà remarqué la tête frêle d'un bébé de trois mois quand il veut se redresser? Elle vacille, tremblote… Cette camera flottante aussi chancelante que cette petite tête chauve, ce zoom qu'on peut presqu'entendre tellement il est peu subtil, il s'agi d'un moyen voulu de filmer, un art qui m'échappe ou plutôt d'une preuve de maladresse? Cela veut donner une impression (ratée, désolée) de life, de documentaire (In the bed with Lee Byung Hun?) à laquelle je n'adhère pâ du tout. Je croyais naïvement que ma télé avait un problème!

Dommage. Pas moyen de passer outre. Il faut dire que j'ai été traumatisée par le micro visible dans Winter Sonata. Tu es entrain de chialer à mort, et ce micro qui apparait, qui transperce la scène te cassant tout ton trip… Depuis, je m'interroge sérieusement (encore plus) sur les méthodes, procédés et idées de l'art, souvent discutable, de filmer les dramas coréens.

"IRIS" est incontestablement un drama absolument génial, beaucoup plus crédible que "24h chrono" (Tout ce qui arrive à Jack Bauer au cours d'une heure c'est quand même limite!), même si par fois ils se la jouent un peu trop à la James Bond. Et que c'est souvent tiré par les cheveux. Sinon, un peu le même topo, un homme seul, poursuivi par la terre entière, devant des terroristes très ingénieux mais finalement pas très futés. Le président qui a toujours son mot à dire… La solution in extremis… les influences américaines se laissent plus que sentir.

Mais on s'en fout, du moment que la qualité prend le dessus et que nous nous trouvons au beau milieu d'un mélange de film d'action coréen et de drama romantique avec triangle amoureux. Avec un plus qui donne tout, ou la plupart de l'importance à la série, à savoir le sujet épineux de la division du la Corée du Sud et du Nord. D'habitude les dramas ont tendance à éviter de mentionner la question. "IRIS" se déroule au milieu de tout ce conflit, ce qui donne d'emblé de l'intérêt à la trame.

"IRIS" vise un nouvelle page de dramas coréens, dans l'espoir d'attirer non seulement locaux mais aussi des fans étrangers. Aish… Auraient les sud-coréens un complexe d'infériorité aussi poussé que celui des indiens? Quand comprendront-ils que "la chose" n'est pas d'occidentaliser un film mais de se donner les moyens de le commercialiser? Sont-ils conscients du nombre de fans du cinéma asiatique dans le globe?

Lee Byung Hun, dont ses temps de tournage se passaient souvent l'ombre des fans, était tout étonné "de tous ces fans qui étaient partout", lors des tournages hors péninsule. "Je ne sais pas comment ils ont su, mais je ne me suis jamais senti aussi reconnaissant par leur intérêt,''. Hey Mr Lee Byung Hun, même moi, à des milliers de kilomètres je savais!!

Lisant l'article d'Eliah sur l'adultère, je constate que des pays comme l'Inde et la Corée du Sud sont tiraillés entre le besoin et l'évidence d'une évolution dans les mœurs, une volonté presque naïve de se mélanger aux occidentaux et la nécessité de garder des repères que seulement une tendance conservatrice peut apporter. Cela transparait de plus en plus clair dans les nouveaux dramas. "IRIS" en est la preuve. J'espère juste que ces changements n'amoindriront pas la qualité, comme il s'est passé ces dernières années dans le cinéma indien.

Tous les acteurs de ce drama d'action font preuve d'une interprétation admirable. Lee Byung Hun, dont le dernier film que j'ai vu a été "I come with the rain", m'a surpris une fois de plus par sa capacité de s'adapter à son personnage, prenant au fur et à mesure, de l'assurance, comme d'ailleurs le reste du casting.

Jung Joon Ho, peut-être le rôle plus difficile, évolue à vu d'œil dans son interprétation, pouvant faire face et à la hauteur de Lee Byung Hun.
Kim Tae Hee, la belle-sœur envieuse de Stairway to Heaven et considérée l'une de plus belles femmes de la Corée, m'a parfois agacé dans son rôle trop parfait; un peu comme si ce rôle était beaucoup trop grand pour elle.

Je vous laisse voir cette pub, qui n'a rien à voir avec "IRIS", je l'avoue, mais, comme dans ce drama, elle et T.O.P. font partie du casting
http://www.wat.tv/video/big-bang-kim-tae-hee-cyon-1guwf_2fld3_.html

Kim So Yeon, magnifique, avec un côté androgyne, plus sûre d'elle dans ses expressions, lui fait plus que de l'ombre. Kim So Yeon et Kim Seung Woo, ce dernier partageant récemment la tête d'affiche avec T.O.P. et Kwon Sang-Woo dans "71 into the fire" (et qui aurait mieux fait d'arriver cinq minutes plus tôt) ont particulièrement attiré mon attention par la solidité de leur performance. Je les ai trouvés rayonnants.

Et puis T.O.P., qui avec G-Dragon s'est chargé de " Hallelujah", la chanson principale de "IRIS"; si on réuni toutes les fois où il apparait au long des 20 épisodes, ça lui fait 5 minutes à tout casser. A se demander pourquoi il fait partie de l'affiche, alors que ce n'est pas le cas de Kim Young Chul, l'ambigu directeur de la NSS, qui avait déjà rencontré Lee Byung Hun dans l'inoubliable "A Bittersweet Life", et qui est peut-être l'acteur qu'on voit le plus tout le long du drama.

Je me suis demandé si c'était dû à sa popularité. Tous les acteurs apparaissant sur l'affiche sont des vrais stars, alors je me suis dit, why not. Quelle interprétation! Il est terrifiant! Tellement à l'opposé de son rôle d'enfant paumé dans "71 into the fire". J'ai toujours admiré Jack Nicholson de m'avoir fait peur dans "Shinning" (Je suis là!!!) rien qu'avec son visage. Il se dégage quelque chose d'absolument glaciale de T.O.P. à donner la chair de poule. Il est ce qu'on appelle une "étoile montante" et mérite largement sa place dans l'affiche.

Tous des grands acteurs dont le charisme porte ce drama à rebondissements jusqu'à la fin.

Excellent

Chansons
Edition coréenne
1. "Don't Forget : Choi Gab-Won Kim Do-hun, Lee Hyun-seung
2. «L'amour des Iris" Yang Jae-seon Shin Seung-hun, Lee Hyun-Seung Shin
3. "Dreaming Dream " Lee Hyun-seung, Kim Tae-woo Lee Hyun-Seung Kim Tae-woo
4. "Hallelujah " Teddy G-Dragon,
5. "Empty" : Kim Soo-Jin Kim Hyun Soo-jin Jyu-ni
6. "Main Title" Yi Dong-jun
7. «Mission of Destiny" Yi Dong-jun
8. "Assassination" Yi Dong-jun
9. "Factory Fight" Yi Dong-jun
10. "Love Destiny" Yi Dong-jun
11. "Pretty Love" Yi Dong-jun
12. "Sad Love" Yi Dong-jun
13. "Hard Day" Yi Dong-jun
14. "Midnight Run" Choe
15. "Bullets" Choe
6. "No Way Out" Seong-Gwon Choe

A propos de "IRIS"La série a été tourné en Corée du sud, Russie, Japon, Chine, Etats-Unis et dans des endroits où les dramas coréens n'ont jamais été filmés auparavant, comme la Hongrie. L'équipe a déclaré avoir été accueillis à bras ouverts.

Le soutien a été très spécial, en particulier au Japon, où Lee Byung Hun est une énorme star hallyu. La préfecture d'Akita a appuyé les acteurs et les membres de l'équipe avec hébergement gratuit. Les premières scènes de "IRIS" ont été filmées à Akita, au Japon le 10 Mars 2009. La popularité de Lee Byung-hun au Japon a donné à la série et sa production une notoriété immédiate dans le pays

La préfecture d'Akita a connu une augmentation de touristes coréens, adeptes de l'émission, désireux de visiter les lieux de tournage. L'équipe est restée au Japon pendant trois semaines.

Tourné Le coût de la production de ce drama a dépassé les 20 millions de dollars.

Ce drama est basé sur le film Shiri (1998).

Il s'agit d'un retour au petit écran de Lee Byung Hun, après cinq ans. Son dernier drame a été "All In" en 2003. Lee a été le troisième acteur mieux payé dans l'histoire de dramas pour la télévision coréenne, son salaire s'élevant à 100 millions de wons (90 000 $ USD) par épisode, six fois supérieur à celle de la directive de l'industrie coréenne.

La série a été un succès critique et commercial, avec une audience moyenne de plus de 30% en plus d'être systématiquement en top d'audience chaque semaine depuis ses débuts. Écrit par Kim Hyun-jun, Jo Gyu-won, et Kim Jae-un, la série a commencé la pré-production sans le soutien d'un diffuseur coréen dans une tentative de déclencher une guerre d'enchères entre les prétendants potentiels .

Les acteurs ont assumé la quasi-totalité de leurs propres scènes de combat et des séquences d'action. Les séquences d'action de "IRIS" ont reçu des grands éloges de la critique.
La série s'est terminée le 17 Décembre 2009. KBS a annoncé qu'un spéciale serait diffusé la semaine suivante, le 22 Décembre. Celui-ci compte avec de larges extraits des coulisses du tournage en Hongrie, Japon et Corée, ainsi que de nombreux entretiens avec les acteurs et l'équipe.
La deuxième saison de "IRIS" prendra le nom d'Athéna et sera sur les écrans (coréens, of course) en 2011.
Le tournage a débuté au mois de Juin de cette année 2010 en Italie et en Suisse; le drama se passera également à Singapour, China et en Nouvelle-Zélande. Le personnage de Jung est un agent au sein de l'agence de renseignement national appelé "Lee Jung-Yuk"; comme le personnage joué par Lee Byung Hun, il est le meilleur espion de son agence.

Ce sera le retour au petit écran de Jung Woo Sung après son dernier drama "1.5 Generation", il y a 15 ans, en 1995
Il parait que "Athéna: Déesse de la guerre " n'est pas une suite de IRIS, mais un spin off (une série dérivée). Pourquoi cette fin – nulle, surprenante, hors sujet, appelez-la comme vous voudrez? J'espère que "Athéna" nous donnera une bonne raison….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valee
VIP
VIP


Messages : 263
Date d'inscription : 02/07/2011

MessageSujet: Re: Iris: Le drama   Mar 26 Juil - 21:16

Je suis accro au bout de 2 épisodes, j'aime beaucoup l'ambiance de ce drama une belle découverte j'adore!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valee
VIP
VIP


Messages : 263
Date d'inscription : 02/07/2011

MessageSujet: Re: Iris: Le drama   Dim 31 Juil - 20:56

Je viens de voir le dernier épisode de la série, j'y ai retrouvé l'atmosphère des films d'action coréens, j'aime les films d'action, IRIS en a tous les ingrédients. Chaque épisode a un rythme différent, on ne s'en lasse pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Iris: Le drama   Aujourd'hui à 16:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Iris: Le drama
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» IRIS/ 아이리스
» [K-drama] IRIS
» [Collection] Iris (Lutèce)
» [J-Drama] Kurosagi
» Nos héros de costume drama préférés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lee Byung Hun French Fan-Site. :: -
Sauter vers: